bandeau-haut6

Les tolérés : pourquoi et comment ?

Je suis heureux de voir qu’un sujet sous-jacent et larvé depuis quelques mois émerge de façon claire, celui des tolérés. La controverse vient de l’ouverture à un plus grand nombre d’aliments tolérés. 

Pour celles qui ont suivi ma méthode classique initiale, à l’époque où ses aliments tolérés comme la Maïzena, les carrés de chocolat etc.étaient rares, elles s’en souviennent comme d’un régime strict et efficace. 

Ces aliments de récompense, je vous l’ai déjà dit, m’ont été demandés par mes patientes victorieuses avec tellement de gentillesse que ce me fut un plaisir de les leur accorder.

Entre temps, le contexte culturel et médiatique s’est retourné, passant d’un soutien massif aux régimes à un refus, soit pur et simple du régime mais au moins franc, soit camouflé sous la façade du rééquilibrage alimentaire. Dans un tel contexte, ma méthode parut encore plus rigoureuse qu’elle n’était, un peu comme la température ressentie comparée à la température réelle.

J’aurais pu faire fi de cette évolution mais mon objectif premier n’est pas d’avoir ou non raison mais de rester utile au plus grand nombre de personnes en souffrance et en danger.

En 2013, j’ai créé la méthode de l’Escalier Nutritionnel pour m’adapter à ce nouveau contexte. Je l’ai fait sans me renier ni trahir mon combat contre les glucides rapides et je dois dire qu’elle fonctionne très bien et que ses résultats sont parfois aussi forts que ceux de la méthode Classique.

Au travers du même courant et de l’élargissement du public international et ses différences alimentaires, de nombreuses femmes ont poussé à la roue pour obtenir, non pas plus de quantités mais plus de variété d’aliments tolérés.

Aujourd’hui, cette ouverture à un plus large choix des tolérés a soulevé une conséquence inattendue. Le fait d’avoir plus de choix incite, au mieux à les utiliser plus fréquemment, au pire à en outrepasser les quantités ou le nombre par jour.

Je répète la règle d’usage de ces aliments Tolérés:

Pas de tolérés en phase d’attaque.

En croisière, pas de tolérés en journées PP 

Pas deux tolérés identique le même jour.

Arrêter les tolérés en cas de stagnation du poids supérieure à 5 jours.

Je rappelle que, en dehors de cette question des tolérés, la méthode classique actuelle est strictement la même qu’à ses débuts. Pour moi qui l’ai créé pour et avec mes patients, cette méthode avait atteint son plein développement dans les années 80 et pour le grand public, la méthode aura 20 ans cette année en Juin, date du dépôt du manuscrit chez mon éditeur Flammarion. Vingt ans déjà, cela me vieillit, mais cela fait ma fierté dans un monde où tout se démode si vite. Pour recevoir le Guide des Tolérés, merci d’envoyer votre demande par email à docteurdukan@gmail.com

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier