bandeau-haut7

Briser un plateau de stagnation

Ce matin, j’ai lu une question intéressante d’Isa qui concernait la Stagnation du poids. J’ai commencé à lui répondre personnellement mais, en chemin, je me suis dit que le sujet me paraissait suffisamment intéressant pour y répondre plus largement et en faire une publication pour vous toutes et tous.

La question était :

Que pensez-vous des cheat-meals pour relancer une perte de poids et casser un palier ?

Chère Isa, j’ai entendu parler de ces cheat-meals à utiliser pour casser un palier. Ceux qui le proposent se fondent sur l’image du citron qui, trop longtemps pressé, ne donne plus de jus et qu’il suffirait de relâcher la pression un instant pour retrouver du jus.

Votre question valait d’être posée et je vais y répondre mais en profondeur.

Je ne suis pas d’accord du tout avec ce concept. Car ce repas de folie qui remettrait le moteur en marche, je l’observe tous les jours et en constate les effets négatifs.

Quiconque a besoin de maigrir signifie qu’il a d’abord commencé par grossir en sortant des rails de la normalité alimentaire. Dans la nature et dans des conditions naturelles, un animal ou un humain d’avant les années 50 ne grossissait que pour des raisons pathologiques.

Lorsqu’une personne a beaucoup grossi, le jour arrive immanquablement où elle ne supporte plus son surpoids, que ce soit psychologiquement, affectivement ou médicalement.

Surgit alors du moi profond, une pulsion archaïque et animale qui va changer radicalement la donne. Brusquement, la personne qui en est habitée se retrouve aux commandes d’un bulldozer qui écrase toutes les résistances sur son passage.

Tout ce qui, pendant des années, freinait, retardait ou différait la prise de décision est balayé.

Il est crucial de respecter ce moment magique et l’entretenir car il risque de très vite s’éteindre dans l’environnement hors nature dans lequel nous vivons. Et pour commencer, choisir un régime ou une méthode efficace.

Je vous l’ai souvent dit mais ne le répèterai jamais assez. On ne grossit qu’en consommant trop de glucides. Dans un monde sans glucides autres que fruits et légumes, l’obésité et le diabète disparaitraient.

Pour maigrir, il faut donc inverser cette équation, abandonner pendant un certain temps les glucides à l’exception des légumes.

Revenons à notre amie qui démarre son régime. Au début, elle maigrit vite et le feu sacré qui l’anime se renforce encore. S’il s’agit d’une personne qui a entre 10 et 15 kilos, cette lutte devra durer entre deux et quatre mois. Au bout d’un certain temps et d’un certain nombre de kilos perdus, sa motivation baissera car la perte de poids se ralentit et les métabolismes commencent à réclamer.

Il arrive un moment où les forces en présence s’équilibrent et où, à régime égal, le poids STAGNE.

C’est un moment crucial car le corps est au sommet de sa résistance et le mental et la motivation au plus bas.

Le corps va alors fourbir toutes ses armes et l’ultime, sa botte secrète : la TENTATION, l’ENVIE, le chant des sirènes qui vous ferait craquer. Les conséquences en seraient lourdes car la reprise immédiate serait conséquente et démotivante et cette porte ouverte se refermerait difficilement.

Aussi, je dis NON aux cheat-meals qui seraient le premier acte de l’échec.

Nombreux sont ceux qui échouent à cause d’une stagnation mal maîtrisée. Apprendre à « casser un palier de stagnation » est d’une telle importance que cela mériterait un live et c’est peut-être celui que je vous proposerai jeudi prochain.

Laisser un commentaire

×
×

Panier