bandeau-haut7

Docteur Dukan, j’ai peur!

Tout a commencé par ce message reçu sur Youtube

« Bonsoir Madame, de quoi avez-vous peur ? « 

« Monsieur Dukan, j’ai peur de reprendre du poids quand j’aurai fini de maigrir. »

D’ordinaire, les personnes qui maigrissent se préoccupent surtout du succès de leur amaigrissement et de leur crainte de voir leur motivation s’épuiser avant d’atteindre le poids fixé. C’est la raison pour laquelle, j’ai pensé qu’il s’agissait d’une bonne question et d’une inquiétude légitime car maigrir sans stabiliser les fruits de cet effort est aussi fréquent que vain.

Voici donc ce que je lui ai répondu et je me suis dit que cette réponse pourrait certainement servir à tous ceux qui sont en cours d’amaigrissement ou qui ont atteint leur Juste Poids et veulent le conserver, et tous ceux qui, minces, veulent conserver ce bien devenu un luxe.

Chère Madame, vous avez raison d’avoir peur et je viens à vous pour vous rassurer. En préalable, vous devez savoir et conserver à l’idée que si vous avez grossi, c’est que vous avez eu besoin des aliments qui font grossir, des aliments riches en glucides qui exercent sur le cerveau une action de réconfort et de gratification qui console des stress et des difficultés de la vie. Ce mécanisme, je l’ai observé tout au long de ma vie de praticien, est commun à TOUTES les prises de poids.

Après le régime, et passé le moment de la victoire, la vie continuera et si vous continuer d’utiliser la béquille des aliments qui vous aident à tenir debout, vous tomberez et vous regrossirez.

Mais si vous avez compris que ce mécanisme est inscrit en vous de façon indélébile probablement depuis l’enfance, vous pouvez le contourner.

D’abord, vous connaissez les 3 commandements de la phase de Stabilisation Définitive : le Jeudi Protéines, les 20 minutes de marche, l’abandon des ascenseurs et les 3 cuillères à soupe de son d’avoine.

Et puis, sur le long cours, vous devez apprendre à ruser avec ce besoin premier. Lorsqu’il survient et que vous sentez un appel souvent inconscient en glucides, soit de gout sucré comme pâtisseries, biscuits, barres, gâteaux ou desserts ou de gout salé mais tout aussi riches en sucres rapides comme les pâtes, le riz, le pain blanc, la farine, vous devez accueillir ces envies avec des aliments qui remplissent les mêmes fonctions de récompense mais dépourvus de leur action hyperglycémiante et grossissante.

De plus, en maigrissant avec ma méthode, vous avez nécessairement appris que les protéines, viandes, poissons, fruits de mer, volaille, œufs, fromages blancs et toute la gamme des légumes sont des aliments AMIS. Ils l’ont prouvé et doivent composer une base de sécurité de votre nouveau quotidien. Enfin, si vous êtes fière de votre nouvelle image, plus sure de vous, plus belle, mieux dans votre corps et dans votre vie et en meilleure santé, et que pour protéger ces valeurs cardinales, vous êtes prête à suivre ces conseils, vous n’avez AUCUNE raison d’avoir peur, vous ne grossirez plus jamais. Et si un jour, vous vous sentez défaillir, vous savez ou me trouver, je ne vous lâcherai pas, je vous le promets. Mais, chère Madame, si vous pouvez compter sur moi, je dois pouvoir compter sur vous.

Laisser un commentaire

×
×

Panier